Exemple message de condoléances en arabe

Nous appartenons sûrement à Allah et à lui nous reviendrons. C`est Allah qui prend et c`est lui qui donne, et il prescrit un certain destin pour chaque matière. Les épreuves continueront d`être l`homme et la femme croyante, en ce qui concerne eux-mêmes, leurs enfants et leur richesse, jusqu`à ce qu`ils rencontrent Allah sans péché sur eux. Quiconque console quelqu`un qui traverse une période difficile, Allah le vêtue avec les robes d`honneur le jour du jugement. Kullu nafsin zaa`ikatul Maut, Allahu Akbar, mon frère le plus profond de condoléances, puisse Allah lui accorder Jannah et lui pardonner ses péchés. En tant que musulmans, nous devons essayer de notre mieux pour imiter la sunnah de notre bien-aimé Prophète (PBUH) afin que nous puissions recevoir les récompenses pour être patient et humble dans nos vies. Tout en exprimant sa sympathie envers la personne affligée et angoissée, il faut essayer de minimiser la douleur et la souffrance des affligés en mentionnant la grande récompense pour la patience et la vie éternelle de l`au-delà. Puisse Allah s. Il est erroné de se plaindre et de s`adresser à la pensée de montrer le mécontentement avec Allah. L`Islam encourage les musulmans à consoler les frères et les sœurs en temps de chagrin et de chagrin pour réduire la douleur. Puisse Allah le faire passer avec succès dans toutes les étapes de la vie après la mort. Cependant, montrant l`impatience sous quelque forme que ce soit n`est pas permise et les musulmans devraient s`abstenir de tels actes comme lamentations, exprimant la perte et le mécontentement avec le créateur, louant l`âme défunte avec l`exagération ou infliçant la douleur en gaspillant des possessions, battant le visage/ corps ou des vêtements déchirant.

En effet, la façon dont il est mort a la vertu de Martyrdom. En effet! L`Islam nous enseigne les condoléances avec les musulmans d`une manière du Prophète Muhammad (PBUH) a fait. Jannatul-Firdaus et pardonne ses péchés. L`admettre dans le jardin, le protéger de la punition de la tombe et le châtiment du feu. En tant que musulmans, nous devrions commencer avec le verset`Inna Lillaahi wa Inna Ilayhi Raji`oun`de la sourate Baraqah chapitre 2 verset 156, qui se traduisent par “nous appartenons sûrement à Allah et à lui nous reviendrons. Ameen. Ameen. Chaque âme aura un avant-goût de la mort et seulement le jour du jugement, vous serez payé votre récompense complète. L`Islam nous apprend à condole avec nos frères et sœurs dans la voie de la sunnah du Prophète Muhammad (PBUH). Comprenez cela parce qu`une personne véritablement malheureuse et malheureuse est celle qui n`a pas reçu de compensation pour son malheur.

Comments are closed